Le réseau d’électricité de France est constitué de 3 composantes majeures à savoir la production, le transport et la distribution.

Pour le bon fonctionnement du réseau d’électricité en France, la quantité d’énergie produite doit être égale à la quantité d’énergie électrique consommée à tout moment pour pouvoir satisfaire à la demande. Ceci est dû au fait que l’énergie électrique ne se stocke pas en grande quantité pendant longtemps. La production et les sites de consommations sont donc reliés par un réseau électrique qui assure le transport de cette énergie.

électricité, tension, consommateur, réseau, distribution

Les fondamentaux de l’électricité

L’électricité est un produit de consommation sous forme d’énergie caractérisé par le courant, l’intensité, la tension et la puissance. Le réseau d’électricité de France fonctionne sur ces principes de base.

Le courant

Le courant est le déplacement d’électrons dans un conducteur. On distingue le courant continu dont le déplacement des électrons est continu du courant alternatif dont le déplacement des électrons est discontinu. Le courant généralement utilisé dans la distribution d’électricité est le courant alternatif. Il peut être biphasé ou triphasé.

L’intensité

L’intensité est la quantité d’électricité qui traverse un conducteur pendant une seconde. Elle s’exprime en ampère (A).

La tension

La tension est la force fournie par une quantité d’électricité donnée qui va d’un point A à un point B. elle s’exprime en volts (V).

La puissance

La puissance est le produit de l’intensité et la tension.

Les producteurs

La production, avant l’injection dans le réseau d’électricité en France, est une étape fondamentale. De ce fait, c’est la première étape de la chaine de valeur de l’électricité. L’électricité peut être produite par plusieurs sources en allant des plus polluantes aux énergies propres.

Les sources de productions de l’électricité

La production de l’électricité vient essentiellement de la transformation des énergies primaires comme le pétrole, le bois, le charbon, l’uranium, etc.
Les grands types d’énergie connus de nos jours sont issus pour la plupart de sources renouvelables et non renouvelables : l’énergie mécanique, l’énergie photovoltaïque, l’énergie thermoélectrique et l’énergie gravitationnelle.

Les différents techniques de production de l’énergie électrique

Le nucléaire est la première source de production d’électricité avec plus de 72% de production de l’électricité produite en France. La France compte 18 centrales nucléaires constituées de 58 réacteurs. On peut également citer :

  • les barrages hydroélectriques
  • les centrales hydroélectriques
  • les centrales à charbon
  • les centrales thermiques au gaz
  • les centrales solaires (panneaux solaires)
  • les éoliennes
  • les centrales géothermiques

Les réseaux électriques

Le réseau électrique permet le transport et la distribution de l’énergie électrique des sites de production jusqu’aux consommateurs avec les étapes d’élévation et de la baisse de tension au niveau des postes de transformations. La tension électrique est très élevée aux sorties des grandes centrales nucléaires et autres en France. Elle est transportée à environ 400 000 volts pour s’épargner des pertes d’énergie sous forme de chaleur dans les câbles de lignes électriques de transport. Par la suite, la tension va être progressivement réduite pour atteindre le niveau de consommation classique auquel sont raccordés les consommateurs, notamment grâce à Enedis.

Sachant qu’il n’est pas possible jusqu’ici de stocker une grande quantité d’énergie électrique, il est nécessaire que la production s’adapte à la consommation. Raison pour laquelle l’énergie produite doit être transportée en temps réel jusqu’aux consommateurs.

Ainsi deux types de réseau permettent d’assurer ce transport : le réseau de transport et le réseau de distribution.

Le réseau de transport d’électricité

Le réseau de transport d’électricité est sis en amont des réseaux de distribution, il représente environ 100 000Km de lignes électriques. Il se subdivise en deux sous-ensembles qui sont hiérarchisés: le réseau de grand transport et d’interconnexion et les réseaux de répartition régionale.

Le réseau de grand transport et d’interconnexion

Le réseau de grand transport et d’interconnexion est chargé de transporter de grandes quantités d’énergie sur une longue distance sous une tension de 400 000volts. Son architecture lui permet de gérer l’interconnexion des grands centres de production. Tous les sites nucléaires en France sont connectés à ce réseau.

Les réseaux de répartition régional

Les réseaux de répartition régionale permettent le transport d’énergie sur des distances plus courtes sous une tension plus faible également. Ce transport est assuré en très haute tension c’est-à-dire sous une tension de 225 000volts mais également sous haute tension (90000 volts).

Le réseau de distribution

Les réseaux de distribution permettent d’acheminer l’électricité à l’échelle locale en moyenne tension et en basse tension. Ce réseau est géré en France par Edf ou Enedis et d’autres gestionnaires.

Les consommateurs et la gestion du réseau électrique de transport

Les consommateurs

Les consommateurs représentent le dernier maillon de la chaine de valeur d’un réseau électrique. En France on compte un peu plus de 30 millions de sites de consommation d’électricité. Ces consommateurs sont alimentés en fonction de leurs besoins en énergie. On a à cet effet : les pavillons, les immeubles d’habitation, les écoles, les artisans, les commerçants, les professions libérales, les exploitations agricoles et bien d’autres. Ils sont généralement alimentés en 20000 volts, tout comme les grands hôtels, les hôpitaux et cliniques, les petites et moyennes entreprise. Les gros industriels omme les voies ferrées électrifiées, les cimenteries, les aciéries électriques, les usines d’électrolyse de l’aluminium sont alimentés directement par le réseau de transport, avec les tensions de 63 000, 90 000, 225 000 volts voire même 400 000 volts dans certains cas. La question de l’implication environnementale d’Enedis se pose alors.

Gestion du réseau électrique de transport en France

En France, la gestion du réseau public de transport d’électricité de haute et très haute tension est assurée par une seule structure à savoir RTE.

Les missions de la RTE

Les missions de la RTE consistent à :

  • mettre en valeur et entretenir le réseau
  • étendre le réseau pour permettre son bon fonctionnement et le raccordement des producteurs, des réseaux publics de distribution et des consommateurs, permettre l’interconnexion avec les autres réseaux
  • garantir l’équilibre des flux d’électricité du réseau à tout moment
  • assurer le raccordement et permettre l’accès au réseau à chaque utilisateur sans distinction aucune.

Fonctionnement de la RTE

Comme toute grande entreprise, la RTE fonctionne selon un schéma bien précis. Il y a une direction centrale assurant la gestion des transits sur le réseau de 400 000 volts, la gestion des interconnexions, la maintenance et la construction des infrastructures. Ce ne sont pas moins de sept régions qui s’occupent des réseaux de 63 000, 90 000 et 225 000 volts permettant l’accès aux clients. Elles gèrent également les opérations de maintenance, de développement et de construction des infrastructures.

Plus d’informations par ici .