Enedis est un des acteurs les plus importants dans le réseau de distribution électrique en France et, par conséquent, exerce une mission de service public en s’occupant du raccordement sur le réseau de distribution. L’implication environnementale d’Enedis passe par la mise en place d’une politique volontariste de développement durable qui répond aux objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. La France s’est engagée à augmenter la part des énergies renouvelables à 23 % de sa consommation énergétique brute en 2020, à 32 % en 2030 et à mettre en place plusieurs millions de points de charge pour véhicules électriques. L’implication environnementale d’Enedis va dans le même sens que le gouvernement français pour atteindre cette transition. L’implication en faveur de l’environnement engagée par Enedis lui permet de moderniser son réseau de distribution d’électricité et travaille au quotidien aux côtés de ses clients et de l’ensemble de ses partenaires pour intégrer la production d’énergie renouvelable.

Enedis, transition, energie, environnement, implication environnement enedis, RSE Enedis

Enedis et transition énergétique en France

Enedis, anciennement ERDF (électricité réseau distribution France) est une filiale d’EDF chargée de l’aménagement du réseau de distribution d’électricité en France.

Les missions d’Enedis

Le contrat passé entre l’Etat et Enedis précise qu’Enedis doit garantir un accès à l’électricité à tous les consommateurs quel que soit le fournisseur d’électricité choisi par ces derniers. Ce contrat s’accompagne d’engagements de la part d’Enedis :

  • Desservir tous les consommateurs dans les villes et campagnes quels que soit le coût et la complexité
  • Conserver la qualité d’alimentation sur la base des normes en réalisant les investissements dans la maintenance du réseau
  • Conduire les programmes de rénovation urbaine et de transition énergétique

Transition énergétique en France

La France, dans sa volonté d’être actrice de la transition énergétique pour contenir le réchauffement climatique, a pris un certain nombre de mesures sur le plan national pour accélérer cette transition. C’est le cas de la loi adoptée en août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

La transition énergétique est un objectif écologique qui repose sur un renouvellement du système énergétique basé sur les ressources renouvelables. Cette transition consiste à réduire la consommation des énergies fossiles dans les activités humaines et industrielles. Ce qui implique obligatoirement un changement de politique énergétique sans toutefois perdre en efficacité. Les enjeux majeurs de cette politique sont de :

  • Protéger le climat,
  • Privilégier l’autonomie énergétique des états
  • Réduire la consommation globale d’énergie
  • Quitter l’énergie nucléaire et promouvoir les énergies propres par la popularisation de parcs éoliens, barrages hydroélectriques, panneaux photovoltaïques , etc.

La politique du développement durable d’Enedis

La politique de développement durable d’Enedis s’intègre désormais à tous les niveaux du projet d’entreprise et contribue à sa réussite. Cette nouvelle politique est menée au profit de tous les utilisateurs du réseau en intégrant au mieux les attentes de toutes les parties prenantes dans l’optique de faire du développement durable un levier stratégique du progrès pour Enedis.

Réduction des gaz à effet de serre

La loi de Transition énergétique pour la croissance verte fixe des objectifs de réduction des gaz à effet de serre de 40 % entre 1990 et 2030 et de leur division par quatre à l’horizon 2050. Pour sa part, Enedis entreprend de réduire son empreinte carbone en améliorant la performance des chantiers et en réduisant les consommations d’énergie des différents bâtiments et de sa flotte de véhicules.

L’implication environnementale d’Enedis a fait de la réduction des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de l’entreprise une priorité. Ainsi toutes les opérations de l’entreprise permettent l’amélioration de la réduction de ces gaz à effet de serre. Le remplacement des transformateurs par les nouveaux transformateurs énergétiquement performants permet de réduire les pertes électriques sur le réseau.

Les installations dans les postes sources présentant des risques de fuite, puissant gaz à effet de serre, font l’objet d’un suivi rigoureux et d’opérations de maintenance spécifiques. Enedis a la volonté de réduire les différentes consommations d’énergie dans ses locaux, à savoir l’eau, l’électricité et le gaz. La consommation de carburant est revue en baisse constante grâce à une optimisation des déplacements, à un rajeunissement du parc de véhicules, à l’augmentation du nombre de véhicules électriques et à la formation des agents à l’éco-conduite.

Le recyclage par Enedis

Enedis investit également dans le recyclage des déchets issus de ses activités en vue de les valoriser. On parle donc du traitement des déchets électriques, électroniques et tout autres déchets générés par les activités de l’entreprise. Pour mener à bien ce recyclage Enedis fait parfois appel à l’expertise internationale, comme c’est le pour le recyclage des compteurs actuels qui seront remplacés par les compteurs communicants Linky d’ici à 2021.

Réduction de la pollution et protection de la biodiversité

L’entreprise oeuvre aussi pour réduire la pollution causée par ses activités sur l’environnement (comme l’eau, l’air et le sol). C’est ainsi qu’après avoir éliminé tous les appareils contenant plus de 500 ppm de PCB, Enedis a lancé un plan de traitement des transformateurs restant pollués, même faiblement.

Toujours dans son implication pour l’environnement, Enedis oeuvre en faveur de la préservation de la biodiversité. L’entreprise améliore ses techniques d’élagage pour prendre en compte les espèces végétales rencontrées sur son réseau. Enedis participe aussi à la sauvegarde d’espèces animales menacées, en partenariat avec des associations de protection. L’entreprise développe des actions visant à protéger les oiseaux des risques d’électrocution.

Les techniques visant à la protection de l’environnement

Le développement de nouvelles techniques plus performantes en coût et en rendement énergétique, les installations éoliennes et photovoltaïques connaissent un fort taux de croissance. Chaque année, ce sont plusieurs nouveaux producteurs d’énergie renouvelable qui sont raccordés au réseau de distribution d’électricité par Enedis. Ce réseau doit être adapté pour continuer à garantir la sécurité du système électrique.

Les projets innovants d’Enedis

La transition énergétique demande une évolution majeure du réseau : son entrée dans l’âge smart et l’ère du numérique. Enedis investit dans des projets innovants dans ce sens en France et en Europe. Ces projets lui permettront d’améliorer l’intégration des énergies renouvelables, de mieux répondre au défi d’intégrer les nouveaux usages et de tester des solutions innovantes de gestion de l’électricité. Ainsi, le projet SOGrid vise à développer les smart grids et l’observabilité du réseau dans un contexte d’augmentation des productions renouvelables décentralisées et des usages diversifiés de l’électricité.

Mode de transport

La transition énergétique implique aussi une évolution des modes de transport. Enedis favorise le déploiement des sept millions de points de charge pour véhicules électriques prévus par la loi d’ici à 2030, en aidant à optimiser leur positionnement sur le domaine public et en incitant à des pratiques de recharge optimisées.

Compteur Linky

Dans son engagement environnemental, Enedis innove par le déploiement des compteurs communicants Linky qui permettent de consommer moins et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans cette perspective, Enedis a adhéré depuis 2012 au Pacte Mondial des Nations Unies qui tente de conjuguer les aspects économiques et sociaux de l’économie avec les impératifs environnementaux et humains.

, vous pourrez vous informer sur les engagements entrepris par Enedis indiqués dans sa charte de la responsabilité sociétale des entreprises.