Héritière de Gaz de France, GRDF est une entreprise qui a pour activité principale la distribution de gaz en France. Enedis est son analogue pour la distribution d’électricité. Née après-guerre en même temps qu’EDF, Gaz de France était chargée de produire et de distribuer du gaz de ville. La découverte et la mise en exploitation du gisement de gaz naturel en France à la fin des années 1950 lui a permis de réorienter son activité vers ce gaz qui a de nombreuses qualités, dont l’absence de toxicité, et d’abandonner progressivement le gaz de ville. En 60 ans, Gaz de France a donc développé une expertise en distribution de gaz naturel, sur laquelle GRDF a pu capitaliser dès sa création en 2007, pour la mettre au service des clients

grdf, gaz, distributeur, client, reseau

Présentation de l’entreprise

Dans le cadre de l’ouverture des marchés de l’énergie, la directive européenne de 2003 a imposé la séparation juridique des activités de distribution de gaz naturel de celles de production et de fourniture d’énergie. Ancienne direction de Gaz de France, GRDF a été créée le 31 décembre 2007 et est aujourd’hui une filiale indépendante du groupe Engie. À cette date, GRDF est le principal gestionnaire de réseau de distribution public de gaz naturel en France. L’entreprise a donc hérité des activités de distribution de gaz naturel de Gaz de France riche de 60 ans d’histoire avec les Français.

Acteur stratégique du marché de l’énergie, GRDF est au service des fournisseurs, des partenaires de la filière, des collectivités locales et des clients. GRDF est une entreprise citoyenne, de ce fait elle recrute son personnel au sein de la population en fonction et reste au plus proche de vous grâce à ses contacts: site internet, téléphone, adresse email, etc.

Principales missions

Les principales missions de GRDF sont précisées dans un contrat de service public signé avec l’État à savoir :

· GRDF construit, exploite et entretient le réseau de distribution de gaz, selon la loi et les contrats de concession signés avec les collectivités locales

· GRDF favorise l’utilisation du gaz naturel, le développement du réseau et achemine le gaz naturel jusqu’aux clients pour différents fournisseurs de gaz dont le biométhane qui ont un accès libre et non discriminatoire au réseau de distribution.
– Garantit la qualité et la continuité de l’énergie livrée à ses de clients,
– Assure la maintenance gaz pour tous les clients,
– GRDF traite les relevés des compteurs et contacte les clients au besoin
– Réalise des prestations techniques, dont de la maintenance des réseaux, GRDF relève des compteurs.

· Raccorde les particuliers et entreprises au réseau de distribution du gaz naturel.

Le contrat de service public demande également à l’entreprise d’anticiper la demande en gaz naturel, d’optimiser la gestion des infrastructures de distribution de mettre en place le plan Urgence Gaz ordonné par l’Etat, d’assister de nouveaux usages, de contribuer à la transition énergétique et notamment préparer les prochaines étapes de cette transition en modernisant le réseau.

La relation distributeur / fournisseur

GRDF a un devoir de neutralité vis-à-vis de l’ensemble des fournisseurs et achemine le gaz naturel pour leur compte de façon égal.

GRDF applique un code de bonne conduite qui établit les cinq grands principes guidant les pratiques du distributeur pour les utilisateurs du réseau de distribution, à savoir :

  • Liberté de gestion, dans le respect des droits de l’actionnaire
  • Egalité entre les fournisseurs, pour l’accès au réseau de distribution,
  • Confidentialité des informations commercialement sensibles,
  • Transparence vis-à-vis des utilisateurs du réseau de distribution,
  • Impartialité dans l’information des utilisateurs et dans la réponse à leurs demandes.

La relation distributeur/collectivités territoriales

Le contrat de concession pour la distribution publique de gaz, conclu entre chaque collectivité territoriale et GRDF, se compose de :

  • Une convention, qui définit l’objet du contrat et sa durée
  • Un cahier des charges qui encadre la délégation de service public et les modalités d’exploitation du réseau de distribution.

Le contrat de concession donne au concessionnaire GRDF un droit exclusif d’exercice de l’activité industrielle et d’utilisation des ouvrages gaz sur le périmètre concédé. Cette délégation de service public n’est cependant pas un abandon de pouvoir. Les autorités doivent s’assurer du bon exercice des missions confiées à GRDF et du respect des engagements pris dans le contrat de concession.

Le réseau exploité par GRDF

Taille du réseau

GRDF exploite un réseau d’environ 200 000 km en 2017. Les canalisations exploitées par GRDF amènent le gaz naturel au sein de 9 515 communes.

En dehors de GRDF qui couvre environ 77 % de la population française sur ces 9515 communes, il existe une trentaine de fournisseurs qui se répartissent le marché.

Propriétaire du réseau

Élément important, le réseau de distribution de gaz naturel est exploité par GRDF mais il appartient aux communes ou départements. Les autorités concédant sont rassemblées au sein de la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédant et Régies).

Sécurité du réseau

Pour assurer la sécurité du réseau le plus long d’Europe, GRDF consacre les moyens nécessaires chaque jour pour rénover le réseau de gaz naturel, garantir la maintenance et le dépannage sur le réseau, contrôler le réseau et sensibiliser les professionnels du gaz et du BTP.

Les travaux sur les réseaux

Lorsqu’un maître d’ouvrage a un projet sur un site donné, il examine d’abord la faisabilité des travaux. Il fait alors une Demande de Travaux. Chaque gestionnaire de réseau, et notamment GRDF, lui indique, dans un délai de 9 jours, la présence ou non de son propre réseau sur le site envisagé.

Une fois le projet validé, le maître d’ouvrage sélectionne l’entreprise de BTP qui va réaliser les travaux. L’entreprise fait alors une Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux. Les équipes de GRDF transmettent l’ensemble des éléments sur la partie de réseau de gaz naturel concernée, dans un délai maximum de 9 jours.

Le biométhane

Un projet d’injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel est unique en fonction du type de déchets traité, de la situation par rapport au réseau existant, de la courbe de production de biométhane. Pour une demande d’injection de biométhane, GRDF doit étudier la faisabilité technique du projet et se pencher sur les points suivants :

  • pression et capacité du réseau à absorber le débit pendant les périodes creuses
  • qualité du gaz et odorisation
  • contrôle de l’injection (et des non-conformités)
  • comptage.

Ainsi, la position du point d’injection de biométhane et les quantités doivent être compatibles avec la capacité du réseau et ses conditions d’exploitation. Cette démarche de GrDF de valoriser le biométhane entre dans sa volonté de marquer son implication environnementale pour une énergie plus durable.

Les compteurs communicants de GRDF

La Commission de Régulation de l’Énergie a prescrit à GRDF d’expérimenter des solutions de relevés à distance des compteurs de gaz. GRDF a lancé quatre expérimentations de 5000 clients chacune pour tester la performance de différentes solutions technologiques et se faire une idée sur la faisabilité du déploiement généralisé d’une solution de relevé à distance auprès de ses clients à un coût acceptable.

GRDF travaille en association avec différents équipementiers, sur plusieurs solutions de télé relevé, avec pour objectif de spécifier la solution technique la plus adaptée à l’organisation du système de comptage en France, compatible avec les possibilités économiques.

Vous pouvez contacter GRDF via les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, ou vous rendre ici sur le site du groupe.