Il est assez difficile de s’y retrouver parmis tous les fournisseurs d’énergie surtout depuis l’ouverture du marché aux fournisseurs privés. Savez-vous que Enedis ou EDF ce n’est pas vraiment la même chose ? Et oui, entre Enedis ou EDF il y a une différence. Alors pour choisir celui qui possède la meilleure offre, celle qui correspond le plus à nos critères, il faut déjà connaître les fournisseurs. Ici nous allons vous aider à faire votre choix entre Enedis ou EDF en vous expliquant, d’abord, qui ils sont et quelles sont leurs différences. En effet, EDF n’est aujourd’hui plus le seul fournisseur d’électricité en France et ERDF s’est transformé en Enedis. Ces deux événements sont la conséquence de l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie.

enedis, edf, electricité, transport, distributeur, nucleaire

Enedis ou EDF, qui s’occupe du raccordement ?

Les activités d’EDF sont diverses : production d’électricité, fourniture d’électricité et de gaz, développement d’énergies renouvelables… Une part importante de son chiffre d’affaires est réalisée à l’étranger, faisant d’EDF une vitrine de l’innovation française à l’étranger. Enedis, lui, est chargé d’acheminer l’énergie électrique jusque chez les consommateurs, que ce soit des particuliers ou des professionnels. Enedis est en charge du réseau de distribution. Mais alors, s’ils n’ont pas la même activité, pourquoi se pose-t-on la question Enedis ou EDF ? Et bien tout simplement parce qu’en plus de ces différentes activités, ils sont fournisseurs d’énergies (électricité et gaz) tous les deux, au même titre que Direct Energie, Total Spring ou Ekwateur.

L’histoire de EDF L’histoire de EDF

remonte à la création de l’entreprise Électricité de France le 8 avril 1946 après la mise en application de la loi de nationalisation des entreprises françaises de production, de transport et de distribution d’électricité et de gaz. EDF est donc considéré comme un établissement à caractère industriel et commercial (EPIC). Cette opération avait notamment pour objectif d’accélérer la reconstruction et l’industrialisation de la France.

Grâce aux avancées techniques et scientifiques, EDF a pu, dès 1963, mettre en service la première unité de production nucléaire française située à Chinon. Cette décision de développer la production d’électricité grâce à l’énergie nucléaire a été renforcée dans les années 70 après le choc pétrolier de 1974. En effet, la France souhaitant obtenir une indépendance énergétique a misé sur le développement du nucléaire. De nos jours, l’électricité produite grâce au nucléaire représente plus de 75% de la production française. Depuis 2007, en France et partout en Europe, l’ensemble des marchés de l’énergie sont ouverts à la concurrence. Encore à l’heure actuelle, EDF (Electricité de France) reste le premier fournisseur et le premier producteur d’électricité en France.

Les missions d’EDF

Les activités d’Électricité de France ont évolué avec le temps, Aujourd’hui EDF se concentre sur trois pôles :

La production d’électricité

EDF produit l’énergie électrique grâce à différentes sources :

  • Le nucléaire avec un parc nucléaire composé de 58 réacteurs et qui produit plus des ¾ de l’énergie utilisé en France
  • L’énergie du vent avec la présence de deux parcs éoliens sur le territoire
  • L’hydroélectrique avec l’installation de 640 barrages, et environ 439 centrales hydrauliques
  • Le solaire avec l’installation de nombreux panneaux photovoltaïques

La gestion des réseaux de distribution

EDF est chargé, également, de gérer le réseau public de transport Haute Tension et Très Haute Tension de l’électricité grâce à RTE EDF Transport, et aujourd’hui renommé RTE : Réseau de Transport d’Électricité.

La gestion de la filière nucléaire

EDF est spécialisé dans l’ensemble du processus de production et de distribution, depuis la conception des centrales électriques jusqu’à la distribution aux particuliers. C’est le seul fournisseur, par contre, qui s’occupe de la gestion de la filière nucléaire. EDF est donc en charge de tous les sites de production nucléaire situés en France.

L’histoire d’Enedis

Electricité Réseau Distribution (ERDF) s’occupait de la gestion du réseau de distribution d’électricité. L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie a amené, les pouvoirs publics a exiger la séparation juridique des services de fourniture et de distribution de l’électricité. EDF a donc été obligé de créer la filiale ERDF en 2008 pour différencier ses activités.

La Commission de Régulation de l’Energie à obliger ERDF à changer de nom afin d’éviter toute confusion et tout favoritisme. Le 31 mai 2016, ERDF change de nom pour devenir Enedis. Enedis, en tant que gestionnaire des circuits de distribution, est dans l’interdiction de privilégier EDF et doit répondre de manière équitable à toutes les demandes provenant des différents fournisseurs. De plus, il était impératif que les Français puissent faire la différence entre les deux entités afin que la concurrence puisse se développer correctement face à l’ancien monopole d’Etat. C’est donc pour cette raison que le gestionnaire du réseau de distribution est devenu Enedis.

Malgré tout, les français ont du mal à différencier Enedis et EDF. Enedis est une filiale d’EDF qui a pour but d’amener l’électricité jusqu’aux consommateurs. Elle doit aussi s’assurer du bon fonctionnement du réseau français et que les investissements nécessaires sont faits pour le développer. Précisons que le réseau de distribution est la propriété des communes qui délèguent son exploitation à Enedis.

Les missions d’Enedis

En France, les collectivités locales, sont propriétaires du réseau électrique, et prennent en charge la distribution d’électricité qui reste un service public. Par le biais d’une délégation de service public, la gestion de ce réseau a été confiée à Enedis. Fort de plus de 1,3 million de kilomètres de lignes basse et moyenne tension, Enedis se doit, en conséquence, d’assurer la continuité et le développement du réseau pour offrir aux usagers une performance maximale en matière de fourniture électrique.

Les engagements d’Enedis

Enedis s’est engagé à moderniser le réseau et à le sécuriser face aux aléas liés au climat. Pour maintenir une qualité optimale de l’alimentation électrique, Enedis doit procéder à des investissements continuels destinés aux nouvelles lignes, renforcer les parties fragiles du réseau, procéder à son automatisation, abattre et élaguer les arbres aux abords des lignes, mettre en place un plan contre les aléas climatiques, maintenir et développer

Gestionnaire du réseau de distribution

En sa qualité de gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, la société Enedis se doit d’offrir à tous ses clients, un accès au réseau quel que soit leur choix de fournisseur. Donc, si vous pensez qu’il est préférable de souscrire un contrat chez EDF parce qu’Enedis est une succurçale, c’est une erreur, vous avez le choix de votre fournisseur d’électricité. Enedis devra respecter votre choix et assurer une égalité de traitement pour tous les usagers et ainsi procéder au raccordement au réseau de distribution que vous soyez client EDF, Total Spring ou Enercoop par exemple. On peut donc dire qu’Enedis fait partie du groupe EDF mais ils ont deux rôles différents.

En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi du 7 décembre 2006 relative au secteur de l’énergie, vous avez la possibilité de choisir votre fournisseur selon les critères que vous vous fixerez. Cela peut être l’implication environnementale dont fait preuve le fournisseur, mais majoritairement le choix d’un fournisseur est essentiellement basé sur le prix de son offre.

A travers ce site , vous pourrez en savoir plus sur la loi du 7 décembre 2006.